You want to discover the beauty of Provence, its cities, villages, its monuments, its museums, its seaside, its countryside...come and join us, we will tell you all...
46 Members
Join Us!

You need to be a member of New York in French to add comments!

Join New York in French

Comments

  • Yes, it's true. I traveled to Arles to find snow everywhere in March. After spending five windy, but sunny, days in Paris, my students and I headed south for what I had hoped would be warmer weather. But while in Paris, I heard from several friends in Provence that it had indeed snowed several inches. The Mistral was also blowing in Arles, but I am not complaining. The days were sunny, not a cloud in the sky. Arles was as beautiful as I remembered from my six months there in 2008. She is gearing up for the Féria de Pâques and the beginning of tourist season. May the tourists come in droves and spend many, many euros! My students certainly spent their fair share on pastry and handmade chocolates at Guy Leblanc's shop on Rue de 4 septembre. We had a lovely Provençale dinner at Café Voltaire, the Saturday Arles market was, as always, a treasure trove of spices, roasting chickens, lavender honey, steaming paella, piquant olives, and all sorts of trucs to be purchased and stuffed into my suitcase. I discovered a type of bread, vigneron, that I had never sampled. It is made with a bit of red Côtes du Rhône wine and has nuts and raisins in it. Olivier and his wife treated me and my co-chaperone to lunch at La Mule Blanche in Arles after the market, where I feasted on tellines cooked in olive oil, parsley and garlic. I am back in North Carolina now, but my heart is still in Provence...
  • Eh oui, il neige aussi en Provence et c'est tant mieux. Il faut bien que le ciel et la terre connaissent les quatre saisons pour en apprécier toutes les couleurs, toutes les senteurs, et tous les chants ouatés sous la neige ou percutants dans la chaleur de l'été. Ces évocations me font toujours regretter mon petit pied-à-terre. Alors je suis en quête d'un petit appartement en location. Recherche sérieuse, je sais qu'un petit coin de Provence m'attend quelque part.
  • Un Hiver froid et long !

    Bonjour mes amis de Provence, je t'aime !
    Cette année, la Provence, contrairement à ses habitudes, a subi un hiver particulièrement froid et enneigé.

    Habituellement, il fait froid en Provence, bien sûr, les saisons sont respectées et mêmes souhaitées, mais de la neige par deux fois tombée, une première fois début janvier et une deuxième fois au mois de mars, cla ne s'était pas vu depuis des lustres!...Il faut remonter dans les années 1950 pour trouver les traces d'un hiver aussi...blanc !

    Figurez-vous qu'au mois de janvier 2010 il est tombé près de 80 cm (more than 2 feet) de neige en 24 heures ! C'est incroyable ! Personne n'avait enticipé une chute aussi importante et du coup, presque toutes les villes et villages de Provence furent coupés du monde pendant près d'une semaine ! Les routes n'étaient pas dégagées, les magasins plus approvisionnés et les écoles fermées !
    Remarquez, c'étaient les enfants qui étaient contents ! pensez-vous ! pas d'école et obligation de faire des batailles de boule de neige ! On ne peut rêver mieux !

    Imaginez-vous la ville d'Avignon complètement recouverte d'une couche de 80 cm de neige ! certaines personnes circulaient à ski ! c'était rigolo !
    Il était arrivé la même chose à Marseille l'année dernière, d'ailleurs...

    Et au mois de mars, rebelote ! mais cette fois que 30 cm (1 foot) de neige...Ce n'est pas énorme, mais ce qui est bizarre, c'est que cela se produise au mois de mars !
    Pensez-vous, parfois, à cette époque de l'année, on prend le café au terrasses des restaurants ! alors là quelle stupéfaction lorsqu'il s'est mis à neiger ! On n'en croyait pas nos yeux !...et pourtant...la neige tombait bien...

    Des amis originaires de la Caroline du Nord (Durham) sont venus passés quelques jours à Paris et à Arles et quelle ne fût pas leur surprise, une fois à Arles, d'apercevoir encore de la neige dans les rues de la ville ! Et dire, qu'ils venaient pour profiter de la "chaude Provence" et de l'arrivée du Printemps !
    Ils ont été aussi accueillis par un Mistral assez violent, vous savez, ce vent qui vous glace le corps et qui s'insinue dans tous les recoins de vos vêtements...qui vous décoiffe et qui vous fait des noeuds dans les cheveux...

    Mais, je crois qu'ils gardent, malgré tout, un très bon souvenir de cette Provence, qui cette année, a bénéficié d'un hiver plus long et plus rigoureux que d'habitude...
    Cette année, le Printemps a pris les chemins de traverse pour arriver à destination, mais je crois qu'il ne devrait plus être très loin maintenant...

    Espérons que le Printemps cette année soit encore plus chaud et plus fleurit que les années précédentes...la Provence n'en sera que plus belle...

    Bon Printemps à tous,
    Olivier.
  • Yesterday I was overwhelmed with longing for Provence...
    So, I chose some of my favorite photos and wrote a bit about it on my blog--
    http://thesabbaticalchef.blogspot.com/2010/01/these-are-few-of-my-f.... Hope this works!
    These are a few of my favorite things...
    For some reason, I am feeling a little blue today.  Vacation is over.  It's cold outside.  I haven't had any time to write.  Or I haven't ma...
  • Ma chère Provence que j'ai tant aimée et qui me manque, maintenant que je l'ai quittée ! Que de nostalgie devant ces paysages magnifiques, ces parfums que l'on devine, cette lumière fascinante. Tout pour m'inciter à y revenir. Elle est si loin de mon logis. A moins de ne pas craindre de réaliser une petite folie. Cela pourrait être un projet pour 2010.
  • Christmas in Provence -

    It will be Christmas very soon for everyone and it is always exciting to prepare this event for the little ones and also for the grown ups...

    In France, Christmas markets are blooming in every cities during this time of year. The ones in Strasbourg and Colmar are famous, but there are also nice ones in Provence, in cities and villages, and I'm sure you would love them...

    For example, the one in Avignon is cute ; the main square (place de l'horloge) is invaded by the crowd during weekends and people gather around all the little chalets full of wondeful things. Children are so amazed by what they see !

    Let's start with all the little clay figures (les santons : originaly little Saints) which traditionally stand in the cribb. They all convey the Provençal traditions and life in the old days.
    You can see hundred of little "santons" of all sizes, they all represent different characters and ancient crafts that no longer exist : The miller and his wind mill, the garlic man, the grinder, the fishmonger, the spinner, the water carrier, the shepherd and his sheeps near the old barn, the farmer, the priest, and children playing...and all of a sudden, all of these characters come to life in this small and magic universe of the traditional Chrismas cribb and they all go to visit the new born Child...and believe it or not...but I was said that Jesus was born in Provence ! but shsss...it's a secret...

    For greedy people, there are all the nice smells of food and cooking ! such as "le nougat" (almond fudge like candy), the different "fruits confits" (candy fruit) all the dry fruit and fresh fruit, different "fougasse" (also called Pompe à l'huile ou Pompe au beurre ) it's like a "brioche" cake and much more flavoured...you can also find all the different chocolate and much more food and drink...but I'm not telling you or you would just like to rush to Provence right now !
    Well it is so nice to walk around in these little markets and wander and share all the magic of these Provençal traditions...

    Have fun and enjoy Christmas time with your family...and if you feel to come to Provence one day, please know that the best time to come to Provence is anytime...
    Love and Peace to all, Olivier.
  • Souvenir d'enfance - 3 - Ma Cabanne dans mon jardin -

    Quel enfant n'a pas rêvé d'avoir sa cabanne à lui dans son jardin ?! mais attention, pas une cabanne "artificielle" sortie tout droit du magasin de jouet ! Non ! Une vrai cabanne dans un arbre !

    Au fond du jardin de mes grand-parents poussait un Murier Sauvage. Il était beau mais ressemblait plus à un très gros buisson qu'à un arbre tel que l'on peut l'imaginer...mais l'enfant que j'étais le voyait immense, évidemment !

    Il avait cinq ou six troncs qui formaient un cercle et ses branches s'étendaient telles des parasols naturels pour m'offrir un véritable havre de fraîcheur.

    Dès les beaux jours, je me frayais un chemin jusqu'à ce murier sauvage pour y installer "mon petit chez-moi" ! Comme j'étais content d'avoir mon refuge rien qu'à moi dans ce grand jardin ! je savais que rien ni personne ne pouvait me déranger...sauf peut-être mon chien qui venait jeter un oeil de temps à autre...
    C'était une cabanne sauvage, un refuge naturel rien qu'à moi.

    J'avais enlevé les quelques branches qui me chatouillaient les bras et les jambes ; y avais apporté une vieille petite chaise ainsi qu'une petite table basse et voilà mon petit chez-moi aménagé ! Il m'attendait ainsi chaque jour après l'école, mon petit salon dans la verdure ! et je m'y trouvais bien dans ce petit coin de verdure, si vous saviez...

    Aussi, dès que je rentrais de l'école, je montais quatre à quatre dans la cuisine prendre quelques barres de chocolat, un bon bout de pain et un grand verre de jus de fuits et je m'empressais de m'installer dans mon petit "chez-moi" au fond du jardin, entre quelques cerisiers jaloux...
    ça sentais tellement bon le thym et le romarin que je prenais un plaisir infini à déguster ce goûter qui prenait là un tout autre aspect. Ce n'étais plus le petit goûter d'olivier, ça devenais un festin royal que je partageais avec mes amis les fourmis, les oiseaux et je sais encore...
    Je m'étais fabriqué mon petit univers d'enfant à moi...et j'étais bien.

    Lorsque j'étais installé dans ma cabanne, ou devrais-je dire dans mon arbre, et que je savourais ce repas délicieux, j'entendais les oiseaux qui chantaient comme pour me dire : "Dit, Olivier, tu nous laisses un peu de pain, ça a l'air drôlement appétissant, on voudraient bien en avoir un peu nous aussi !..."

    Alors, avant de partir, je prenais bien soin d'émiéter un peu de pain afin que ces malheureux oiseaux puissent, eux aussi se sustenter après mon départ...

    Ensuite, je montais dans ma vrai chambre, pour faire mes devoirs...et là c'était une toute autre aventure...!

    Bien à vous, Olivier.

  • la Provence elle me manque tellement
  • Automne en Provence.

    Voilà, on peut dire aujourd'hui que la Provence a revêtu son chaud manteau d'automne...Comment, me direz-vous...et bien, je l'ai constaté pas plus tard qu'hier.
    Alors que je me promenais dans la campagne provençale, entre Lubéron et Monts du Vaucluse, tout d'abord, ce qui m'a surpris, ce fût les grandes haies de peupliers. Ces hautes haies, qui protègent nos champs du Mistral et qui étaient bien vertes depuis le printemps, ont brusquement coloré leurs feuilles d'un jaune vif qui tranche franchement sur le bleu azur du ciel de Provence.

    Ensuite, ce sont les vignes qui ont attiré mon attention de par le camailleux de couleurs qu'elles proposent. Ces hectares de vignes se sont habillés d'une couverture en patchwork de couleurs fauves, du jaune clair en passant par le jaune mordoré jusqu'au rouge foncé, toute la palette des couleurs chaudes se reflette dans les champs délaissé pour l'hiver.

    La forêt qui serpente au pied du Lubéron, quant à elle, a gardé sa robe verte grâce aux résineux, qui eux, ne changent pas d'habits...leur vert foncé est assorti au vert clair des buissons de genevriers ou aux massifs des chênes verts...Le chêne kermès, en revanche, a parsemé de ses tâches marrons les bois encore humides de la rosée du matin, ces bois qui ont été harpentés, au cours de la nuit, par une horde de sangliers en quête de quelque nourriture...

    Et puis, ces vieux mas provençaux en pierres du pays, dont les toits de vieilles tuiles noircies par le temps cachent l'unique cheminée qui laisse échapper un ruban de fumée sombre, laissant planer une odeur de bois brûlé dans la campagne environnante...

    Ce sont toutes ces couleurs éclatantes qui illuminent la campagne, toutes ces odeurs d'automne échappées des chaumières et diffusées par la brise matinale qui incitent à se promener dans la forêt Provençale à la recherche d'un secret ancestral.
    Merci Automne pour faire resplandir la Provence de tes mille couleurs.

    Olivier.
  • Olivier,
    Vous etes un Marcel Pagnol avec tes tableaux de Provence. Quelle belle jeunesse! J'espere que tu va collectioner ces vignettes et les publier dans l'avenir care elle sont deliceuses a lire. Merci milles fois de les partager avec nous. Elle sont precieuses!
This reply was deleted.
E-mail me when people leave their comments –

House Exchange in Nîmes

Hi Everybody ! A friend of mine would like to exchange his house and his car with a family living in the New York Area. he wants to visit NYC and the sourroundings and stay 2 weeks in July.His house is a comfortable 3 bed rooms, kitchen, small garden and a swiming pool.It is located in Nîmes, in a quiet area. Nîmes is very close to Provence (Avignon 30 miles, Marseille, 65 miles, The beache and the sea 25 miles...)If you know someone interested, please, let me know and I will give you my…

Read more…
0 Replies

Echange d'une maison à Montpellier contre une maison/appartement à NY

Bonjour,Nous proposons l'échange d'une charmante maison à Montpellier contre une maison ou un appartement à New York pour la période du 07 au 15 avril 2010 (possibilité de s'arranger pour les dates). Nous serions 4: deux femmes et deux enfants. La maison se situe en plein centre de Montpellier avec un jardin et peut accueillir 8 personnes. Si vous êtes intéressez nous pouvons vous faire parvenir des photos. Si vous avez besoin de plus de renseignements n'hésitez pas à nous contacter. Voici mon…

Read more…
0 Replies

Heat in Provence

Quelle chaleur cette semaine dans le Sud de la France et particulièrement en Provence !Pensez-vous ! le gouvernement à instauré le niveau d'alerte "orange" à cause de cette canicule qui s'est installée depuis une semaine ! Imaginez la température : 38° C - 39° C relevés dans les villes de Carpentras, Avignon et Cavaillon...ouf qu'il fait chaud ! et pas un souffle d'air !Même les cigales ont arrêté de chanter, c'est pour vous dire !Allez, encore un petit effort et l'arrière saison va bientôt…

Read more…
2 Replies

Festival d'Avignon Time...! Quand la ville devient théatre. 63rd edition

The Avignon Theater Festival starts today!'"Our experiences as an audience, this summer, will be fed by multiple stories, fictions and documentaries. Artists from different geographical -Canada and the Mediterranean- as well as artistic territories, will come to share with us their questionings on the state of the world. We'll hear many languages: Polish, Arabic, Spanish... and French spreading several continents. We'll see texts - from Greek tragedy to contemporary drama - cross with…

Read more…
0 Replies