On pense tous, le soir de Noel, à faire un voeu...

On pense tous, le soir de Noel, à faire un vœu...

On se souvient de ce qui nous tient vraiment à cœur sans fausse honte, comme un enfant qui a le droit de s'émerveiller. La période de Noel est celle de tous les souvenirs...

Celui du vœu secret que les aléas de la vie ont fait taire chaque jour un peu plus. Celui de l'amour perdu qu'on essaye en vain de s'arracher du cœur, les ambitions professionnelles manquées, les voyages avortés... On fait un examen de soi-même et on mesure ce qui nous manque...On se promet de s'attacher plus à la réalisation de ses désirs, et, l'espace d'un vœu, on y croit en fermant les yeux.

Combien de temps serons-nous fidèles à cette vision de notre conditionnel ? Avec quelle détermination et constance lutterons-nous dans cette direction? Cela dépendra de tellement de choses: des aléas de la vie, de la méchanceté des autres...mais aussi et surtout de notre manque de foi, de notre manque de projection, de notre frivolité, de notre paresse...Personne ne peut nous nuire aussi bien que nous-mêmes! On entame un projet sans jamais le finir, on hésite à partager avec les autres, on ne s'engage jamais envers eux. On baisse les bras quand on ne voit pas la vie en rose, on se plaint, on envie, on cède à des idiots par convenance.

Noel, c'est comme une réminiscence où le conditionnel devient une dimension temporelle! Il y a le futur devant soi, qu'on ne connait pas, qui nous fait peur et est soumis aux aléas de la vie. Et puis il y a ce conditionnel, cet amour fou dans mon cœur, la carrière de son destin (pourrais-je devenir président de la république des Etats-Unis?, pensait Barak, bien avant de gagner tous les cœurs...) Notre conditionnel: ce qu'on sait que l'on pourrait devenir, ce qui nous réaliserait au plus haut point dans notre condition humaine....

On est tous né avec un talent, une vocation. Certain le savent plus que d'autres et ont une vision plus nette d'eux-mêmes...Ce que Dieu a insufflé en chacun de nous, l'âme, crie à l'intérieur de nous qu'on la réalise, qu'on lui permette de  conduire le plus puissant pays du monde. Les artistes sont des êtres tellement fascinants, ils savent exactement ce que leur vision est pour leur vie. Pour les autres, on essaye de trouver sa propre voir péniblement.

Son conditionnel, la réalisation de sa vie, c'est ce qu'un certain militaire américain m'a expliqué un jour comme étant ce que l'homme qui pense qu'il va mourir regrette de ne pas avoir réalisé. Au milieu du sable du désert, sous une pluie de balles, ou dans l'attente d'une bombe sous les roues de son tank, il y a cette vision de ce qu'il aurait pu devenir, de son conditionnel si son destin avait vaincu les aléas du monde...C'est alors que le soldat ressent la tristesse de quitter ce monde avant d'avoir réalisé son destin. Mourir, ce n'est rien ; la mort, ce n'est rien, m'a-t-il affirmé; l'enfer, c'est de mourir stérile et non réalisé. Qu'est-ce que toi, Laurence, refuses de mourir sans avoir réalisé?

Cette expérience m'a fait réfléchir sur ce qui m'incombait dans ce court espace qu'est la durée de ma vie. Aimer, aider les autres, et remercier Dieu qui nous invite à "renaitre de nouveau", c'est ce par quoi je vais commencer.

En fermant les yeux...
 
Laurence Noroy

E-mail me when people leave their comments –

You need to be a member of New York in French to add comments!

Join New York in French

Comments

  • trés jolie ! je n'oublirai pas de faire mon voeu...:)
  • On ne voit bien qu'avec le coeur....:-)
  • Il nous faut souvent un événement ou un jour spécial pour évoquer ces mêmes pensées. Merci de les avoir partage avec nous.
  • Merci pour ton poème en prose émouvant; c'est l'esprit véritable de Noël.
  • Un grand merci Laurence.
    Cet essai est un vrai cadeau de Noel.
  • Merci Laurence. Bonnes fêtes à toi.
  • C'est très beau. Merci
  • Cet essai reflète exactement mes sentiments à propos de tirer le maximum des possibilités de la vie.
  • Merci pour votre mots magnifique.

    Roberta
  • Merci, vous commencez bien en nous donnant le baume au coeur pour cette période de l'année. Meilleurs voeuxà tous ceux qui suivent votre exemple!
    Brigitte
This reply was deleted.

Visit our bookstore

Visit our store

Learn French