Pour tous les passionnés de sport!
21 Members
Join Us!

You need to be a member of New York in French to add comments!

Join New York in French

Comments

  • Faire du foot

    Bonjour
    Je suis un joueur de foot moyen mais ca me ferait bien plaisir d'en faire a nouveau. Je suis sur Manhattan.

    A+

    Chrisotphe
  • Basket - NBA
    Quelle saison pour les Bleus ? (2)
    Onze Français devraient être sur la ligne de départ pour le lancement de la saison régulière NBA dans une semaine. Deuxième partie : de Joakim Noah à Ronny Turiaf, avec un coup d'oeil sur ceux qui cherchent un club.

    Après avoir fait parler de lui en finale NBA, Mickaël Pietrus va tenter de poursuivre sur sa lancée avec Orlando.

    JOAKIM NOAH (Chicago Bulls)


    Son objectif : tourner en double-double
    Noah a de quoi s'imposer comme l'un des meilleurs pivots défensifs de la NBA s'il continue de travailler son placement. Il a même les moyens de devenir le premier Français à tourner à plus de 10 points et 10 rebonds sur une saison. Il est à 10,2 points et 8 rebonds en 25 minutes en présaison.

    TONY PARKER (San Antonio Spurs)

    Objectif : intégrer les nouveaux
    Parker a compensé la saison dernière les soucis des Spurs à l'aile. Avec l'arrivée de Jefferson, TP aura moins besoin de scorer. Sur son talent, il peut très bien tenter de passer de troisième au deuxième meilleur cinq de la Ligue, mais son rôle sera surtout de rendre tout le monde heureux.

    JOHAN PETRO (Denver Nuggets)

    Son objectif : rester en NBA
    Ayant resigné pour un an et le salaire minimum, Johan Petro a perdu son statut de "joueur de grande taille à surveiller de près". Il devrait lui rester une dizaine de minutes derrière le trio Andersen-Martin-Nene, en espérant que le vétéran Malik Allen et l'energizer Renaldo Balkman ne lui soient pas préféré.

    MICKAËL PIETRUS (Orlando Magic)

    Son objectif : poursuivre sur sa lancée
    Dans un secteur extérieur modifié avec le départ de Turkoglu et les arrivées de Barnes et Carter, "Mike" peut récupérer une place de titulaire comme rester sixième homme. Cela ne changera guère sa situation, l'important est qu'il continue à s'affirmer comme l'un des meilleurs défenseurs de la NBA.

    RONNY TURIAF (Golden State Warriors)

    Son objectif : rester motivé
    Dans cette drôle d'équipe qu'est Golden State, être pivot est un métier ingrat. L'évolution de son temps de jeu et de son utilisation demeure imprévisible. Reste à savoir si l'ambiance dégradée par les demandes de transfert répétées de Stephen Jackson vont plomber la saison des Warriors d'entrée.

    ET LES AUTRES...

    Mickaël Gelabale a joué au début de la présaison avec les Lakers (5 points, 1,5 rebond en 2 matches) avant d'être remercié. Il cherche un club, comme Amara Sy, qui n'a pas pu rejoindre Dallas en l'absence de permis de travail. Drafté en 53e position par San Antonio en juin dernier, Nando De Colo a signé à Valence et signe un bon début de saison en Liga ACB (15,3 points en 29 minutes et trois matches). On devrait le voir en NBA dans deux ans.
  • Gym - ChM (H)
    Bouhail seulement 5e

    Thomas Bouhail n'a pris que la cinquième place dimanche dans la finale du saut de cheval.

    C'est une nouvelle déception pour le clan français. Thomas Bouhail, vice-champion olympique et champion d'Europe en titre, n'a pris que la cinquième place dimanche dans la finale du saut de cheval. Un peu plus tôt, Yann Cucherat, blessé au doigt pendant son échauffement, avait été contraint de déclarer forfait dans l'épreuve des barres parallèles. Comme Cucherat, Bouhail avait largement les moyens d'accrocher le podium. Mais il avait sans doute pas récupéré de ses douleurs au genou gauche provoquées par une chute à l'entraînement dimanche dernier.

    Dès le début du concours, sur le premier saut, Bouhail, qui avait pourtant multiplié les soins cette semaine, a manqué sa réception, perdant tous ses espoirs de médaille. C'est le Roumain Marian Dragulescu qui s'est adjugé la médaille d'or devant son compatriote Flavius Koczi qui a pris l'argent et le Russe Anton Golostukov en bronze. L'équipe de France repart ainsi de Londres avec une seule médaille, le bronze obtenu par la jeune gymnaste de 16 ans, Youna Dufournet, au saut de cheval.
  • Squash - PSA
    Gaultier en numéro 1

    Même s'il a échoué en finale de l'Open de Hong Kong ce week-end face à l'Egyptien Amr Shabana, Grégory Gaultier n'a pas tout perdu puisqu'il est en effet assuré de prendre le fauteuil de numéro 1 mondial dans le prochain classement PSA, publié le 1er novembre.

    C'est une vraie performance puisqu'il égale ainsi son compatriote Thierry Lincou qui avait également occupé cette place il y a quelques années. Il permet aussi à la France d'être la quatrième nation au monde ayant eu deux joueurs à occuper la tête du classement mondial. De bon augure avant les Championnats du
  • Badminton - Superseries (Fabrice Jaumont: Nouveau Champion du monde)


    Les tableaux pour Paris

    La BWF a dévoilé les tableaux du Superseries de Paris qui se tient du 27 octobre au 1er novembre à Coubertin. Et les Français n'ont pas été épargnés par le tirage au sort.
    Chaud pour les simples hommes

    Pas d'accès direct pour les représentants tricolores qui sont contraints de passer par les quaifications pour tenter de se hisser dans le tableau final. Le n°1 français, Brice Leverdez va devoir en découdre avec son compatriote Maxime Mora. Il trouvera ensuite sur sa route le Tchèque Koukal ou l'Anglais Wright. Dans le tableau final, il pourrait bien croiser la route de la star chinoise Lin Dan, triple champion du monde dès le deuxième tour.
    Hongyan Pi en tête d'affiche

    Chez les femmes, même schéma. Les Françaises sont nombreuses à espérer passer les qualifications pour retrouver, notamment, Hongyan Pi dans le tableau final. La star de la délégation tricolore a en effet une chance sur deux de jouer face à une compatriote au premier tour. Quant aux favorites du tournoi, Wang Lin (tête de série n°1) ou encore Tine Rasmussen, elles ne devraient pas être inquiétées avant les quarts de finale.

    Le programme

    Mardi 27 octobre : qualifications (12h00-19h00)
    Mercredi 28 octobre : 1/16es de finales (09h00-21h00)
    Jeudi 29 octobre : 1/8es de finales (11h00-19h00)
    Vendredi 30 octobre : 1/4 de finales (16h00-23h00)
    Samedi 31 octobre : 1/2 finales (14h00-19h00)
    Dimanche 1er novembre : Finales (13h00-18h00)
  • Basket - NBA
    Des Bleus en petite forme
    Trois Français, Nicolas Batum (Portland TrailBlazers), Boris Diaw et Alexis Ajinca (Charlotte Bobcats) disputaient la nuit dernière un match de pré-saison.


    Nicolas Batum (6 points, 3 rebonds, 3 passes en 17') et Portland ont dominé Denver (98-96).

    Nicolas Batum et Portland, qui restaient sur trois défaites d'affilée dans les matches de pré-saison, ont dominé Denver (98-96). Le Français a passé 17 minutes sur le parquet avec 6 points, 3 rebonds, 3 passes, 1 interception et 1 contre spectaculaire effectué sur Ty Lawson. Cette action lui a d'ailleurs permis de figurer dans le "Block of the night" de la NBA. Les Blazers s'en sont remis à leur meneur, Andre Miller (18 points avec un 8/9 aux lancers) - celui-ci commence à trouver ses marques depuis son arrivée en provenance de Philadelphie - puis à leur pivot, Greg Oden (16 points, 7 rebonds). En face Johan Petro n'a pas joué pour les Nuggets. Boris Diaw et les Bobcats, toujours privés de Tyson Chandler, ont, eux, subi à domicile contre Utah (110-103) leur cinquième revers en six matches. Diaw, qui avait fait son retour la veille en compétition contre les Lakers, a joué 20 minutes avec 7 points, 3 rebonds, 3 passes, 1 contre. Alexis Ajinca (2 points, 2 contres, 1 passe en 9') a eu un temps de jeu plus réduit par rapport à ses dernières sorties.
    Andrew Bynum est affûté

    Dans les autres matches de la nuit, le choc de la cité des Anges entre les Lakers et les Clippers a tourné à l'avantage des champions en titre (114-108). Sur le parquet du Staples Center, les coéquipiers de Bryant (10 points, 4 rebonds), toujours privés de Pau Gasol et Lamar Odom, ont su remonter un déficit de 15 points dans le deuxième quart-temps en s'appuyant notamment sur Andrew Bynum (20 points, 13 rebonds), très prolifique dans cette pré-saison (19 points de moyenne sur ses cinq derniers matches) et Shannon Brown, auteur, lui aussi, de 20 points dont 5 dans le money-time. En face, le n°1 de la draft, Blake Griffin, titularisé pour la troisième fois, a joué 35 minutes avec un double-double à la clé (13 points, 12 rebonds). Boston s'est imposé avec autorité à Toronto (101-82), engrangeant un cinquième succès de rang. Kevin Garnett (21 points, 4 rebonds) monte en puissance, bien épaulé également par Ray Allen (20 points, 3 passes, 3 rebonds).
  • Irlande - France en barrage


    L'équipe de France rencontrera l'Irlande en barrages d'accession à la Coupe du monde 2010. Telle a été la première rencontre tirée au sort, lundi à Zurich, au siège de la FIFA, dans une cérémonie qui réunissait les ''huit meilleurs deuxièmes'' de la zone Europe. L'ordre d'apparition des boules fait que le barrage aller aura lieu à Dublin le 14 novembre et le match retour au Stade de France le 18 novembre, ce qui est certainement la meilleure nouvelle du tirage
    .
    Trois défaites dans l'ère Trapattoni, toutes amicales


    Les autres rencontres seront Grèce - Ukraine, Russie - Slovénie et Bosnie - Portugal. Deuxième du groupe 8 derrière l'Italie en qualifications avec 18 points contre 24, l'Irlande, aujourd'hui entraînée par Giovanni Trapattoni, n'a pas perdu en dix matches. Elle a enregistré six victioires et quatre nuls, face aux deux meilleures équipe de sa poule, l'Italie (1-1, 2-2) et la Bulgarie (1-1, 1-1). Elle est 34e au classement FIFA et n'a plus participé à une phase finale de Mondial depuis 2002. Depuis la nomination de Giovanni Trapattoni, l'Irlande n'a perdu que trois rencontres, toutes amicales, le Brésil en février 2008 (0-1), la Pologne en août 2008 (2-3) et l'Australie en août 2009 (0-3).

    Quatre ans après, des retrouvailles


    Parmi toutes les équipes que la France était susceptible de rencontrer, l'Irlande est la nation contre laquelle la France a la plus vieille histoire. Le bilan est assez équilibré, avec 5 victoires françaises, 4 nuls et 4 défaites. Le dernier face à face entre les Verts et les Bleus remonte à quatre ans seulement. Placés dans la même poule pour la Coupe du monde 2006, les deux pays avaient fait 0-0 au Stade de France au printemps 2005, dans une ambiance majoritairement celte, et Henry avait fait basculer le match retour à Dublin, en septembre de la même année, dans une rencontre décisive pour la qualification (1-0). Le match avait eu lieu à Lansdowne Road, rasé en 2007. Cette fois, ce sera vraisemblablement à Croke Park et ses 82.300 places.
  • Taekwondo - ChM (F)
    Aziez médaillée de bronze


    A seulement dix-huit ans, Yasmina Aziez a ramené une médaille de bronze des Mondiaux de taekwondo. (AFP)

    Pour ses premiers Mondiaux, la Française Yasmina Aziez a décroché la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 49 kg, jeudi, à Copenhague. Le titre a été remporté par l'Espagnole Brigitte Yague Enrique, qui a dominé en finale la Russe Anna Soboleva. L'autre titre décernée ce jeudi chez les femmes a été enlevé par la Chinoise Yu Hou chez les moins de 57 kg. L'Espagne a été à l'honneur ce jeudi puisque Joel Gonzalez Bonilla a pris le meilleur sur le Mexicain Damian Villa en finale des moins de 58 kg.
  • Squash - Hong Kong
    Gaultier domine Lincou


    Le choc franco-français des quarts de finale de l'Open de Hong Kong a tourné à l'avantage de Grégory Gaultier, qui a pris le meilleur sur Thierry Lincou en quatre jeux (11-5, 4-11, 11-6, 11-4, en 1h00'). Grâce à ce succès, Gaultier revient à égalité (11-11 !) dans les face-à-face avec son compatriote. Il affrontera l'Anglais James Willstrop pour une place en finale alors que la deuxième demie mettra aux prises le n°1 mondial, l'Égyptien Karim Darwish, à son compatriote Amr Shabana, tenant du titre.
  • Patinage art. - T. Bompard
    Ouverture en fanfare
    Pour la première fois, Paris donne le coup d'envoi du Grand Prix ISU, avec Brian Joubert en vedette et Vancouver en point de mire.


    Brian Joubert va profiter du coup d'envoi du Grand Prix ISU, ce week-end à Paris, pour rôder encore un peu plus son programme en vue des JO.

    «La première chose à laquelle je pense tous les matins en me levant, c'est d'aller m'entraîner pour être champion olympique.»

    Les patineurs entrent dans le vif du sujet de leur saison olympique, vendredi et samedi, lors du traditionnel Trophée Bompard, qui constitue cette année la première épreuve du Grand Prix ISU. Paris est la première des six étapes du calendrier, dont le clou sera la finale, disputée du 3 au 6 décembre à Tokyo, pour laquelle six des meilleurs de chaque catégorie seront conviés à l'issue d'un classement général.

    Devant son public, le champion du monde 2007, Brian Joubert, sera très attendu. «La première chose à laquelle je pense tous les matins en me levant, c'est d'aller m'entraîner pour être champion olympique, souligne le Français. Je sais que la concurrence va être rude dès les premiers Grands Prix.» Son entraîneur, Laurent Depouilly évoque une nécessaire montée en puissance. «Brian doit monter graduellement dans la saison. La médaille aux Jeux est primordiale, le reste est important. Ce week-end, ce n'est pas une finalité mais c'est une étape plus importante qu'à Orléans (au Master's de septembre).» Le triple champion d'Europe, qui ne s'est imposé qu'une seule fois lors de cette épreuve, en 2006, partira favori alors que deux de ses principaux adversaires de la saison, les revenants Yevgeni Plushenko et Stéphane Lambiel, sont absents.

    Le Russe, champion olympique en titre et triple champion du monde, a choisi sa ville, Moscou, pour sa première grande prestation. Quant au Suisse, il a effectué son retour trop tardivement pour espérer bénéficier d'une invitation pour les épreuves du Grand Prix ISU. Chez les femmes, le duel opposera les deux dernières championnes du monde, la Sud-Coréenne Yu-Na Kim - vainqueur en 2009 - et la Japonaise Mao Masada (2008). En danse sur glace, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir vont tester leur nouveau programme, tout comme les doubles champions du monde en titre en couple, les Allemands Aliona Savchenko et Robin Szolkowy. (Avec AFP)
    Le programme :

    Vendredi :
    12h00-13h05 : danse imposée
    13h20-15h00 : programme court hommes
    15h15-16h25 : programme court couples
    16h40-18h15 : programme court femmes
    18h30-19h45 : danse originale

    Samedi :
    11h30-13h15 : programme libre hommes
    13h30-14h50 : programme libre couples
    16h30-18h30 : programme libre dames
    18h45-20h10 : programme libre danse

    Dimanche :
    12h00-15h00 : gala des champions
This reply was deleted.
E-mail me when people leave their comments –

Entraînement salle de sport

Depuis 3 semaines, je suis Au Pair à Teaneck (NJ).Mon vrai métier est "personnal trainer" et je cherche des gens avec qui je peux m'entraîner, ou des personnes que je peux "coacher" pour le plaisir...Je viens tous les W.E à NYC, si vous souhaitez me rencontrer contactez moi!A bientôt

Read more…
0 Replies