Un américain, c'est écolo?

Les américains et l’écologie...et moi, et moi, et moiLorsqu’un américain fait ses courses, il repart avec des sacs plastiques « doublés ». What ????!Pour la française, l’européenne dirais-je même, que je suis, cela fait partie de toutes ces petites habitudes désastreuses pour l’environnement.Je sors fièrement mon cabas á chaque occasion et j’adore dire « No thanks, I don’t need a bag » avec une pointe de rébellion (invisible á l’œil nu) dans le regard et l’intonation. Je sais que d’autres américains le font aussi, qu’ils utilisent même très souvent des sacs en papier recyclé mais ils me semblent être une espèce beaucoup plus rare qu’en France ou l’on a pas besoin d’être bo-bo, wholfooder et stylé pour comprendre que NOUS, consommateurs, sommes aussi acteurs du virage vert annoncé.Il y a d’autres choses qui m’échappent… Les voitures par exemple ! Ici les voitures sont énormes et on me dit que c’est parce que les autoroutes et les camions aussi… Elémentaire mon Cher Watson.J’attends avec impatience de voir les modèles Chrysler/FIAT (un des constructeurs les moins polluants au monde) arriver sur le marché et conquérir des consommateurs l’âme polluée et embuée par l’air conditionné de leur 4X4 géants.Le changement ne sera pas radical, oui. La FIAT 500, c’est plutôt pour… un futur du type ‘’5e Elément’’ ou les autoroutes 8 voies atteindront une taille normale après avoir été désengorgées grâce a la création d’autoroutes spatiales.Et c’est prévu! Mr Obama a promit une réduction des émissions de CO2 et un plan d’investissement dans les énergies propres et l’utilisation d’agro carburants plutôt que du pétrole et… de faire des Etats-Unis un leader sur les questions environnementales ! Les politiques de protection en matière d’écologie sont en effet apparues il y a bien longtemps dans ce pays et les initiatives locales n’ont cessé d’augmenter en ferveur et créativité, malgré l’impact défavorable des années Bush.La révolution verte entamée par les 27 de l’UE est par ailleurs spectaculaire ; mais les Etats-Unis, malgré leur retard ne perdent rien pour attendre : « les instruments suggérés par l’Europe sont américains et proviennent d’une ère pendant laquelle les Américains étaient les innovateurs du secteur, de sorte que la boite à outils européenne ne sera pas étrangère aux Etats-Unis », Kleine-Brockhoff (Senior Director at the German Marshall Fund of the USA).Yes, You can.Que l’initiative vienne d’en haut, c’est normal me direz-vous. Mais la ferveur et l’envie doivent s’articuler autour de la foule : c’est á elle d’éteindre la lumière de la cuisine et l’air conditionning.Bon. On assiste á un changement notoire malgré tout…Par exemple, la consommation de produits BIO a explosé sur les cotes est et ouest et j’ai la nette impression qu’ici le BIO est abordable (peut etre parcequ'il n'existe pas de reglementation claire en matiere de label : tous appetissants, certes ''natural flavour'', ''organic meet'' (un bel euphemisme dont le sens a ete enraye par la modernite quand on y pense...).Et puis les américains, enfin, restent les plus forts en positivisme alors j'y crois.(En plus c'est á la mode chez les stars ET en France!)Comme dirait Hélène Crié-Wiesner (article paru dans Politis) : ‘’Dans le champ de l'environnement comme dans l'éducation des enfants ou les relations humaines, [aux Etats-Unis] on commence par exposer les points positifs avec un immense sourire.En version française: « Cette dictée a trente-trois fautes. » ; « Vous êtes un chef autoritaire. » ; « La Terre court à la catastrophe. ».En version américaine : « Magnifique, tu as écris deux mots très bien. » : « Vous êtes un leader énergique. » ; « Sauvons la planète. ».

Aider la planete avec des petits gestes ecologiquesLearn more about L'ultimatum Climatique @ Copenhagen
E-mail me when people leave their comments –

You need to be a member of New York in French to add comments!

Join New York in French

Comments

  • I find not to be ecologic is bad poorness of spirit, is to let the poornes to be cause of sadness. Time expended to understand the planet and its people is better wasted. Automobile does not must to be a god.
  • en belgique et dans beaucoup d'autres pays europeen les sac meme en papier sont payants ce qui empeche d'utiliser un sac en plastique pour transporter 2 tomates !!!
  • Deux très bons films sur le sujet que je vous recommande regarder sont Home de Yann Artus Bertrand et Food Inc. Les deux sont disponibles sur Netflix.
  • Raisonnement tres francais pour ne pas dire franchouillard. Les sacs doubles. Et oui en France il peut arriver de retrouver ses achats au sol. Outre l'autosatisfaction de se voir militant ou adepte d'un "nouvel opium du peuple" quelle est le benefice ecolo? Un juif pratiquant se verrait interdire d'emballer sa viande a part parce qu'il utilise un sac supplementaire a la norme ecolo edictee? Qu'elle est la bonne mesure pour un vehicule automobile ? Il n'y a plus de differentiel entre berlines et 4X4 (je ne parle pas des hybrides). Et encore une fois une normalite europeenne sacraliserait la Fiat 500 comme le vehicule a acheter par tout homme respectueux de sa planete... les francais(dont je suis) adorent niveler par le bas et trouver de bons pretextes pour couper les tetes qui depassent. Nous sommes ici dans le ventre du monde et il est vrai que les USA deviendront les leaders d'un nouvelle approche marketing ecologique. Des vehicules circulent deja avec des piles a combustion qui preparent une reelle energie propre. Non pas celle qui demanderait une production ekectrique accrue (quelle soit nucleaire ou autre). Non pas celle qui produit ces petits vehicules dogmatiquement bien dimensionnes mais utilisant le diesel et ses particules. Non pas ces automobiles qui consomment une energie verte autosatisfaisante pour ces nouveaux bobos gauchistes (moi je pronais l'amour), en affamant un peu plus des populations aux pieds nus. Oui je crois plus que l'attrait d'un eldorado ecnomique vert, d'une manne ecologique a exploiter pousseront plus les hommes (et les US en particulier) a trouver les solutions par le haut. Le nouvel obscurantisme vert qui voudrait consacrer une nouvelle martyrologie ou de nouveaux sacrifices redempteurs de nos impairs (doubles sacs, 4X4, etc...) s'inscrira comme la survivance d'un anemisme sauce verte. Malheureusement il vaut mieux compter sur les alliances objectives que sur les grands principes philosophiques. La paix au Moyen-Orient sera-telle due a la bonne volonte des hommes ou aux besoins communs de gerer les ressources hydro-ecologiques. Sans doute l'histoire retiendra la premiere intention! En tout cas pour les problemes ecologiques je suis sur que les solutions seront dans la proposition de nouveaux produits alliant proprete, meilleure gestion des ressources, suppression des nuisances, etc... Une nouvelle consommation politiquenent correcte est nee. Elle conjugue orientation ecolo et confort. Ces faux precheurs alarmistes habilles de vert sont deja depasses. Accordons leur d'avoir cree de nouveaux themes et besoins vite recuperes par les acteurs politiques et economiques. mes commentaire ne ciblent evidemment pas untel ou unetelle. Un grand penseur a dit Dieu est Tout et son Contraire.
  • Si vous ne l'avez pas lu, sur le positivisme de nos amis:" Bright-sided: How the Relentless Promotion of Positive Thinking Has Undermined America" by Barbara Ehrenreich. Un livre remarquable de lucidite.
  • great article ,thnks for sharing
  • http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Le-monde-selon-Monsanto/1...

    Monsanto is the world leader in genetically modified organisms (GMOs), as well as one of the most controversial corporations in industrial history. This century-old empire has created some of the most toxic products ever sold, including polychlorinated biphenyls (PCBs) and the herbicide Agent Orange. Based on a painstaking investigation, The World According to Monsanto puts together the pieces of the company’s history, calling on hitherto unpublished documents and numerous first-hand accounts.

    Today, Monsanto likes to style itself as a “life sciences” company. The leader in genetically modified seeds, engineered to resist its herbicide Roundup, claims it wants to solve world hunger while protecting the environment.

    In the light of its troubling past, can we really believe these noble intentions? Misleading reports, collusion, pressure tactics and attempts at corruption: the history of Monsanto is filled with disturbing episodes. Behind its clean, green image, Monsanto is tightening its grasp on the world seed market, striving for market supremacy to the detriment of food security and the global environment.
  • L'Union Europeenne demande plus d'efforts aux Etats-Unis

    AFP

    16 septembre 2009

    La présidence suédoise de l'Union européenne a demandé mercredi davantage d'efforts au président américain Barack Obama dans la lutte contre le réchauffement climatique, à dix jours du sommet des pays du G20 à Pittsburgh.

    "Nous avons besoin de positions plus claires d'une bonne partie du monde développé. A l'instar de ce que nous venons de voir au Japon, nous avons besoin de signaux plus clairs de la part des Etats-unis", a-t-il déclaré dans un enregistrement vidéo mis en ligne sur le site de la présidence suédoise de l'UE.

    Le Premier ministre japonais désigné Yukio Hatoyama vient de créer la surprise en annonçant que le Japon allait tenter de réduire de 25% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2020 par rapport à 1990, revoyant à la hausse l'objectif fixé par le gouvernent sortant.

    Les Européens ont prévu de réduire les leurs de 20% au moins par rapport à 1990, et de 30% si les autres grands pays signent un accord international ambitieux lors du sommet sur le climat de Copenhague en fin d'année.

    "Nous sommes préoccupés, car l'addition des initiatives annoncées jusqu'à présent ne suffit pas à répondre à l'objectif de 2 degrés (maximum de hausse des températures sur la planète, ndlr) que nous nous sommes fixé", a ajouté M. Reinfeldt, dans cet enregistrement où il présente les priorités d'une réunion des dirigeants de l'UE prévue jeudi soir à Bruxelles.

    Lors de cette rencontre, les chefs d'Etat et de gouvernement comptent adopter un texte commun dans lequel ils exhortent leurs partenaires hors d'Europe à se mobiliser pour le climat.

    "Tous les pays qui ne l'ont pas encore fait devraient de manière urgente prendre des engagements ambitieux pour réduire leurs émissions à moyen terme", souligne leur projet de document final, obtenu par l'AFP.

    Les dirigeants veulent aussi demander à tous les pays riches et émergents de verser des aides aux pays les plus pauvres pour les aider à lutter contre la pollution et les effets du réchauffement climatique. La Commission européenne vient d'évaluer à 100 milliards d'euros par an, les besoins nécessaires en la matière d'ici 2020.

    Toutefois, certains pays de l'UE, notamment en Europe de l'Est, restent réservés face à ces objectifs d'aides aux pays en développement, et notamment à l'égard du chiffre de 100 milliards d'euros, auquel ils devront contribuer.

    Avant de fixer de tels objectifs, les pays européens devraient d'abord décider entre eux comment ils se répartiront l'effort, estiment des pays comme la République tchèque, la Hongrie, mais aussi l'Italie, souligne un diplomate européen.

    La répartition de l'effort de financement de l'aide au Tiers-Monde est en effet devenu un enjeu interne majeur entre Etats de l'UE.

    Certains pays d'Europe de l'Est estiment que l'effort national devrait être calculé surtout en fonction de la richesse des pays au sein de l'UE, ce qui comparativement les arrangerait par rapport à l'Allemagne, la France ou le Royaume-Uni.

    Alors que des Etats comme la France, championne européenne du nucléaire, souhaitent qu'on prenne en compte dans un large mesure aussi les émissions de gaz à effet de serre. Ce qui pénaliserait des pays comme la Pologne, très dépendante du charbon.
  • Poellant cet article, j'invite tout le monde á le lire!

    Cela me fait penser qu'il est dur d'examiner nos habitudes et leur utilité réelle, de se regarder consommer en fait.
    C'est un choix de vie, une position prise face á la situation actuelle...
    Et on a rien inventé, bien qu'etre ecolo soit fashion : les legumes de saisons, le compost...je pense que nos mémés connaissaient deja...et qu'elles auraient juste mis ca sur le compte du bon sens.
    Pour le reste, "ces petits gestes", selon moi, c'est avant tout se respecter, s'organiser et etre conscient de notre statut de privilégié occidental : tri selectif, reduction de la consommation d'eau... : 2/3 de la planete n'ont pas ce type de précoccupation.

    Et concernant les topinambours... c'est delicieux et je pense qu'avec du poulet c 'est pas mal non plus :) , arretons d'eduquer nos enfants en leur transmettant nos propres determinismes, montrez leur plutot une video d'un Big Mac qui atteint sa date de péromption 20 minutes seulement apres avoir été servi, ou d'une ferme d'elevage intensif...

    Tout est une question de volonté et de mobilisation personnelle.
  • "C'est l'histoire d'un type qui, un soir, en rentrant du boulot, lance à sa femme : " Chérie, il faut sauver la planète. " Carrément !" Continue

    Enquête: "J'ai testé pour vous l'écologie au quotidien" dans lemonde.fr
This reply was deleted.

Visit our bookstore

Visit our store

Learn French