yes!

Lundi je pleurais au sortir des cours, surtout à l'issue d'une énième séance misérable avec les 7*a : de frustration, et d'interrogations sur mes capacités, mes "talents" à soulever l'intérêt de ces gamins.

...

Mardi matin, deuxième séance "test" avec les 6*a, ou plus exactement, le groupe des 6*a que je me suis gardé. Ils sont une vingtaine, et sont également présents Mat., leur Homeroom teacher, et Cas., ben ... que je ne saurais définir, sinon qu'elle est formatrice en communication non-violente et est présente dans cette classe tous les mardis.

.

J'ai pas d'angoisse particulière : les "méchants" sont en partie "out" (j'en ai gardé trois, pour voir, et parce que j'y crois), le groupe est enfin à taille humaine, et je vais enfin pouvoir faire cours avec des trucs préparés de longue date en diaporama Powerpoint, toussa.

Il s'agit pour eux de découvrir peu à peu que beaucoup de mots dans les deux langues se ressemblent (cage / lion / plant(e) / éléphant / kangourou / avocat ..). Au fur et à mesure, ils prennent note des petites différences, et surtout, surtout, se familiarisent avec une prononciation, elle, totalement bizarre!

Au moment où je veux enchaîner sur une activité où ils doivent reconnaître les mots forcément français (par la graphie), l'ordi plante et le smartboard aussi. Je m'exclame "problème technique!!", ce que tous comprennent, et ils en sont ravis. Pendant que Na. , un élève, répare le bug (avec brio, soit dit en passant), j'improvise au tableau.

Je suis drôlement contente que Na soit parvenu à réparer le souci, car sur le smartboard, à chaque fois qu'ils cliquent sur un mot "français", (il s'agit de repérer les accents, le E muet en fin de mot = guitar/guitare mais aussi, piège!, les mots strictement identiques), un tonnerre d'applaudissements surgit des hauts-parleurs. Les gamins sont à fond, tous sans exception, et on rigole et on s'applaudit mutuellement.

Et voilà!

.

Une heure plus tard, je rencontre Mat. et Cas., qui me couvrent d'éloges sur le cours auquel ils ont assisté. Ils ont le sourire jusqu'aux oreilles, eux qui n'ont jamais fait de français et étaient là pour observer comment la classe se comportait.

.

Pfiou, j'en vacillerais presque! Je le sais que je suis pas mauvaise, crotte, et là, nous venons de nous donner une chance de faire du français en nous amusant. C'est pourtant pas compliqué ! ....

.

Pétard!!!

Qu'est-ce que ça fait du bien!

.

:P

.

.

Hum .. article rédigé sous l'influence d'un riesling allemand puis d'un syrah/cinsault chilien, car avec ma voisine Amber nous sommes enfin sorties célébrer mon anniv' dans le wine bar de l'avenue d'à côté. Sorry pour d'éventuelles idées courtes, une grammaire approximative et des fautes d'orthographe (mais ça .. c'est la faute au clavier du portable, je me permets de vous le rappeler)

.

...





E-mail me when people leave their comments –

You need to be a member of New York in French to add comments!

Join New York in French

Comments

  • Oh, merci Francesca! Eh ben, ça va plutôt pas mal ;-)
  • Bonne continuation!
    Francesca
  • C'était jeudi dernier, mais je n'étais pas trop en état de faire la fête. Bon anniversaire Myriam!
    Merci à tous en tout cas, et .... oui ... hier, c'était presque comme des cotillons dans la classe! ;-)
  • Super! Il n' y avait pas meilleur cadeau: bon anniversaire!Bon anniv
  • Quelle belle nouvelle! Bon anniv ! le mien c'était samedi ;)
  • BRAVO (et bon anniv)
This reply was deleted.

Visit our bookstore

Visit our store

Learn French