Rappelez-vous vos experiences de voyage (que ce soit au Quebec, en Suisse, en Belgique, en Haiti ou ailleurs) ou les mots ne voulaient pas toujours dire ce que vous pensiez au risque meme de creer des confusions. Interessant, n'est-ce pas? Racontez!
16 Members
Join Us!

You need to be a member of New York in French to add comments!

Join New York in French

Comments

  • láccent quebecois me fait toujours rire jáime bien comment ils melangent le francais avec lánglais
  • Merci Ginette de ces precisions. J'ai cree ce groupe dans un esprit ludique et didactique. Je me rejouis de votre apport! Bienvenue!!!
  • L'accent, voire les accents, du Québec, sont effectivement la résultante de l'évolution des anciens accents des colons francophones du vieux continent. La plupart venaient en effet du nord de la France mais aussi de l'ouest.
    N'oublions pas que les accents de France sont le résultat de la transposition des systèmes phonologiques des langues autochtones (langues régionales) parlées sur le territoire français.

    En l'occurrence, la plupart des colons venaient du territoire de langue d'oïl (moitié nord de la France sauf périphéries) et que par conséquent la plupart parlaient avant tout un dialecte de langue d'oïl (picard, normand, poitevin...) ainsi que parfois un français, plus ou moins "standard" (pour peu que le standard du français à cette date ait un sens), largement mâtiné du dialecte d'oïl en question. Ces idiomes d'oîl (français y compris) étaient malgré tout proches entre eux de telle sorte que le français du Québec, comme lingua franca, a émergé sans difficulté, à priori avec une forte influence du parler populaire de Paris si l'on en croit les dernières explications.

    En l'occurrence, tous les Français, de toutes régions, ont un accent.
    Souvent, on considère l'accent standard (que quasiment personne ne possède au demeurant), comme une absence d'accent et de là notre manière de percevoir par degré d'éloignement les accents s'en distinguant.

    Il n'y a rien de plus erroné linguistiquement.
    Aujourd'hui, l'accent québécois n'est pas davantage resté figé dans le temps que les accents de France. Toute langue change avec le temps. L'accent québécois n'est pas le reflet de l'accent du temps de l'arrivée des colons. Cependant, il en porte la trace.

    L'accent poitevin contemporain (hé oui, il est encore bien présent) notamment fait largement penser à l'accent québécois.

    Il ne faut pas non plus négliger l'influence des autres langues en contact avec le français du Québec dans la formation de l'accent québécois d'aujourd'hui.

    Pour conclure, n'oublions pas non plus que d'autres langues de France ont émigré sur le Nouveau continent : occitan, breton... et qu'il existe également une autre variété "régionale", bien éloigné du standard du français, au Québec, qui est le joual.

    Dernière précision: l'accent est un phénomène linguistique, il n'existe pas hors la langue, il est partie prenante de la langue bien entendu, il s'agit d'un phénomène prosodique ; il est donc impossible de le distinguer de la langue qui le porte.
    Sources :
    science linguistique
  • Quelle belle documentation! Merci Ernst! C'est marrant d'entendre dire comment les quebecois ne prononcaient pas leurs consonnes finales quand on pense qu' en creole on ne prononce pas les "r". Quelqu'un a dit que c'est etudiant une langue etrangere qu'on decouvre sa propre langue. Il n'y a rien de plus vrai!
  • Un site tres instructif sur les particularites et l'evolution de la langue francaise hors de France
    http://www.lexilogos.com/francophonie_dictionnaires.htmhttp://www.lexilogos.com/suisse_romand_dictionnaire.htm
This reply was deleted.
E-mail me when people leave their comments –

A French Revolution in New York City's Public Schools

With globalization a fact, and cultural diversity an ever-increasing reality, New York’s public schools have opened themselves up to the learning of foreign languages but also to the teaching of traditional core content areas in a language other than English. According to the New York Department of Education, students who will speak a second language will be better prepared to succeed in a multicultural world and will be able to preserve their cultural heritage. Since 2005, new programs in the…

Read more…
0 Replies